Solidaires Ille-et-Vilaine

Appels à la grève : demandez le programme !

mercredi 31 mars 2010 par SUD-Rail Bretagne

Rappel : SUD-Rail a été exclu des réunions interfédérales par les fédérations CGT, UNSA, CFDT, parce que nous proposions un mouvement reconductible à compter du 23 mars. Une semaine plus tard, CGT et CFDT déposent une série de préavis de grève reconductibles, pour les jours qui viennent.

Depuis des mois, SUD-Rail propose aux autres fédérations d’organiser une grève reconductible « tous services » ; les autres fédérations nous répondent systématiquement « cela ne se décrète pas ». Nous en sommes convaincu-e-s, c’est pour cela que nous avons toujours proposé de se donner quelques semaines pour construire un mouvement fort et unitaire. Mardi soir, par la télévision et la radio, les cheminot-e-s ont appris qu’il y aurait une grève illimitée après ce week-end. Pour en arriver là, pourquoi avoir exclu SUD-Rail des réunions fédérales ?


Pourquoi tant de préavis différents quand il s’agit de se battre ensemble ?

Pour les roulants, ce sont des préavis – différents – CGT et CFDT. Pour les sédentaires, il y a 6 préavis différents de la CGT, et aussi un préavis CFDT pour les seuls agents du Fret.
- Les roulants : grève pour une durée illimitée, à compter de mardi 6 au soir.
- Les agents du Matériel : grève sans possibilité de reconduction, jeudi 8.
- Les agents Transport du Fret : grève pour une durée illimitée, à compter de mardi 6 au soir.
- Les agents Transport des EIC ou autre établissement : grève pour une durée illimitée à compter de mercredi 7 au soir.
- Les agents de l’Equipement : grève sans possibilité de reconduction, jeudi 8.
- Les agents commerciaux : grève pour une durée illimitée, à compter de jeudi 8.
- Les agents de la SUGE et administratifs : grève sans possibilité de reconduction, jeudi 8.

Pourquoi grève une seule journée pour certains, illimitée pour d’autres ?

Les revendications portées devant la direction sont différentes selon les métiers, et aussi selon qu’il s’agit de préavis CGT ou CFDT. Les moyens donnés aux cheminot-e-s pour se battre sont différents selon les métiers : préavis reconductible pour certain-e-s, préavis illimité pour d’autres.
Ce n’est pas aux cheminot-e-s de subir les conséquences du sectarisme et de la bureaucratie syndicale.

SUD-Rail pourrait adopter l’attitude que les autres fédérations ont eue le 23 mars … mais les cheminot-e-s n’ont rien à gagner à la guéguerre syndicale.

Volontairement ou pas, ce mouvement de grève n’est vraiment pas lancé dans les meilleures conditions, mais la fédération SUD-Rail soutient celles et ceux qui luttent !

La solution pour nous unifier, c’est d’organiser des Assemblées Générales partout et d’utiliser le préavis reconductible déposé par SUD-Rail, qui est commun à tous les cheminot-e-s et débute mardi 6 avril à 20 heures !
Assemblées Générales dans tous les établissements
et sites ferroviaires dès mercredi 7 avril !

Les cheminot-e-s imposeront l’unité syndicale dans l’action.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 94 / 7142

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités  Suivre la vie du site Vie des syndicats  Suivre la vie du site Transports   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.5 + AHUNTSIC

Creative Commons License