Solidaires Ille-et-Vilaine

La direction bretonne de la SNCF championne de la communication !

dimanche 12 décembre 2010 par SUD-Rail Bretagne

Le syndicat SUD Rail Bretagne tient à réagir à la publication de l’article intitulé « la Bretagne championne des trains à l’heure » paru samedi dans les colonnes de Ouest-France.
Cette parution, précisément la veille de la mise en place de nouvelles procédures d’autorisation de départ des trains, est assez révélatrice de la propension qu’a notre direction régionale à masquer certaines réalités par des opérations de communication à des fins de publicité purement commerciale.

En effet, à partir de ce dimanche 12 décembre 2010, la responsabilité d’autoriser ou non le départ des trains incombe non plus au Chef d’Escale (anciennement Chef de Gare), mais à l’agent d’accompagnement du train (contrôleur) s’il existe, ou au conducteur, à l’exception pour l’instant des gares de Rennes et Redon. La coordination interservices et la facilitation du départ à l’heure des trains passent désormais au second plan.
Sachant que de nombreux trains régionaux sont aujourd’hui équipés pour circuler sans agent d’accompagnement, il est à craindre que le conducteur sera fréquemment seul à bord.

Concernant les TGV, notamment lorsqu’il s’agit de rames UM (rames doubles constituées de 20 voitures), ni le contrôleur, ni le conducteur ne seront en capacité de voir ce qui se passe en queue de la rame arrière, ce qui ne sera pas sans danger, notamment dans les créneaux où les gares tournent à effectif réduit. D’autant que leur incomberont également, au départ de certaines gares, les essais de freins, la vérification des feux rouges à l’arrière du train, et la procédure de « service achevé » (embarquement des personnes à mobilité réduite, heure de départ, etc.). Sans parler de la vente des billets en cas d’affluence aux guichets ou en dehors de leurs heures d’ouverture.

Cette nouvelle (dés-)organisation n’a qu’un objectif : dégager toujours plus de marge sur l’enveloppe réglée chaque année par la région Bretagne pour maintenir un transport ferroviaire de qualité sur son territoire. Et ce au détriment de l’emploi, de la sécurité des voyageurs, de la régularité et de la ponctualité dont M. Thierry Quéré tente une dernière fois de s’enorgueillir, avant que n’intervienne ce désastre qu’il nous incombe malheureusement d’annoncer et qui se traduit, dès ce premier jour, par de multiples retards.

Le syndicat des Travailleurs du Rail SUD Rail Bretagne insiste également sur la nécessité de faire figurer en toutes lettres dans la prochaine convention régionale (en 2013) la présence obligatoire d’un agent d’accompagnement sur tous les trains régionaux, sous peine de pénalités fortement dissuasives. Et que l’opérateur choisi, ouverture à la concurrence oblige, soit astreint à appliquer à minima la réglementation du travail et le Statut appliqués à la SNCF.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 308 / 7142

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités  Suivre la vie du site Vie des syndicats  Suivre la vie du site Transports  Suivre la vie du site Ferroviaire   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.5 + AHUNTSIC

Creative Commons License